do it yourself!

La mécanique et le bricolage pour les esprits curieux.

Fabrication de feux additionnels moto à LED

Après l’achat d’une moto aux airs de trail (NC700XA de chez Honda), il me fallait des crashbars et feux additionnels. Les crashbars, c’était bon. Quant aux feux, il y avait bien les GIVI S310, mais pas donnés et assez gourmands à cause des deux ampoules halogène de 55W chacune… En fouillant sur le net, j’ai trouvé un montage de Bernard F., à base de tuyaux PVC. Dit comme ça, c’est peu vendeur. Mais à voir la simplicité du montage, j’ai vite pensé que l’idée pouvait être améliorée.

Feux LED 1

Feux LED 4

Outillage nécessaire :

  • une DREMEL ou scie à métaux
  • du papier de verre (gros et petit grain)
  • une perceuse
  • un fer à souder

Le matériel pour un feu :

  • un coude ⌀50mm
  • une réduction ⌀50/32mm
  • un bouchon ⌀32mm
  • une ampoule LED 12V ⌀50mm
  • une bombe de peinture spéciale plastiques (utilisé de la peinture JULIEN)
  • des dominos et des cosses plates mâles 2,8mm
  • de la colle résistante à l’eau, aux vibrations et hautes températures (utilisé de la SADER)
  • si vous choisissez un montage sur les crashbars, une prise allume cigare femelle TECNOGLOBE de laquelle on ne gardera que le support
  • diverses vis inox ou rivets

Avec tout ça, la fabrication revient à un peu plus de 30€ par feu.

Choisir une ampoule de 3 à 5W pour ne pas éblouir, ayant un angle d’éclairage ouvert pour éclairer sur les côtés, et ne pas dépasser 4000K, au risque d’avoir une lumière bien plus blanche que le phare d’origine. Ne pas prendre une ampoule de plus de 5W, au risque de vraiment éblouir les autres usagers la nuit.

Schéma de découpage du coude PVCOn commence par découper le coude PVC sur une des deux lignes rouges indiquées sur le schéma. L’important est de conserver l’épaulement (flèche bleue) sur lequel l’ampoule viendra se caler.

Faire une découpe propre n’est pas évident. J’ai choisir de le faire à la DREMEL avec un disque à tronçonner, mais vous pouvez utiliser une scie à métaux. Une fois le tube grossièrement découpé, il va falloir l’ébavurer. Encore une fois, j’ai utilisé la DREMEL avec des embouts papier de verre volontairement usés, en y allant doucement (le PVC c’est tendre !). Pour obtenir une découpe parfaitement plane, on applique la même technique que pour surfacer les culasses de mobylette quand on avait 15 ans : on scotche sur l’établi une feuille de papier de verre gros grain puis on fait des 8. Et on recommence avec un grain plus fin.

Pour toute la partie découpe, compter deux à trois heures en prenant le temps de bien faire.

Ensuite on emboîte le coude ⌀50mm dans la réduction ⌀50/32mm et on perce trois trous pour les fixer. Selon les vis ou rivets utilisés, il faudra réaliser un chanfrein pour ne pas qu’ils dépassent. Penser également à percer un trou pour les fils + et -, sur l’arrière du feu.

A présent, on passe à la peinture. Le PVC étant bien lisse, il est important de le poncer pour faire adhérer la peinture. J’ai choisi un noir mat, qui permet davantage d’erreurs que le brillant. Les feux pouvant être exposés aux projections de la route, on passera trois couches.

Vient ensuite l’étape du collage. Si vous avez opté pour un montage sur les crashbars comme moi, c’est là qu’on utilisera le support de la prise allume-cigare TECNOGLOBE. Ce sera l’occasion de monter cette prise quelque part sous la selle… On intercale donc le support TECNOGLOBE entre la réduction ⌀50/32mm et le bouchon ⌀32mm, qu’on encolle avant de visser.

Feux LED 2

Il ne reste plus qu’à monter et câbler le tout sur la moto ! Pour le raccordement électrique côté feu, j’ai suivi l’idée de Bernard F. en branchant des dominos sur sur les connecteurs de l’ampoule 12V. On viendra brancher une cosse mâle de 2,8mm dans le domino, ou bien directement le fil électrique qu’on aura étamé.

Feux LED 3

Le raccordement au faisceau de la moto ne sera pas détaillé ici. J’ai fait le branchement sur une prise accessoire qui fournit du 12V après contact, et protégé par un fusible de faible ampérage.

Feux LED 8

Feux LED 9

Voici des photos en pleins phares, les deux feux allumés.

Feux LED 5

Feux LED 6

Publié le 04/02/2014
dans la catégorie do it yourself!.
Dernière mise à jour le 09/08/2018.

Tags : méca moto nc700 tuto

23 commentaires

Berna12 24/03/2014

Bonjour
Super article, bien presenté, clair et précis.
@+
Bernard

Le prof Turbled 28/06/2014

Merci du tuyau. Plaisir du bricolage + économies. Que demande le peuple ? Je m’y colle de suite !

xt boy 24/10/2014

Super Boulot! Honnêtement! Concernant la resistance a leau de pluie ou passage en rivière tu pense que les LED tiendront le coup? Aussi tu penses que tes phares éclairent bien jusqua combien de mètres? Ou puis je me le procurer? Yaurait pas une version 10w pour le offroad? Tant de questions…

Bonne bourre!!!

xt boy 24/10/2014

Ah oui je compte me procurer la nouvelle Xt660z super tenere le mois prochain. Je veux me preparer doucement. Jhabite en afrique!

Bonne bourre!

Vincent Robic 24/10/2014

Ils prennent déjà l’eau sous la pluie, alors dans l’eau ça sera une catastrophe ! A moins de les rendre étanches et donc indémontables. Pour ce genre d’utilisation je me pencherais plutôt sur des modèles du commerce.
Mes ampoules de 5W n’éclairent pas à plus de 3 mètres, c’est plus des antibrouillards que des projecteurs.
Enfin, je ne pense pas que ce genre d’ampoules (spot 12V) existe en 10W, ce serait bien trop puissant à l’utilisation domestique pour laquelle elles sont prévues.

jcs06 18/12/2014

Pour rendre les phares additionnels étanches, je me suis procuré une plaque de plexiglass en 1mm d’épaisseur et j’ai découpé un cercle de diamètre 50mm. J’ai ensuite fixé ce cercle de plexi avec du joint silicone contre la butée du tube en PVC. En revanche je cherche un moyen de rendre le réglage bi-directionnel possible (vers le haut et le bas et de droite à gauche). Si quelqu’un a des suggestions, je suis preneur.

Vincent Robic 19/12/2014

A défaut de trouver du plexiglass fin, on peut utiliser le couvercle d’une barquette alimentaire, comme le suggère Berna12 dans son article.

jouan 27/03/2015

vraiment bien fais.je vais faire de meme pour ma 125 chop.mais pour le branchement je ne sais pas comment faire??pouvais vous me filais un coup de mais . merci a vous

GilK 10/05/2015

Un gros merci pour toutes ces explications, très utiles !

jossebe2000 18/07/2015

génial, merci pour le partage

Basile31 29/10/2015

Salut,
J’avais l’idée mais pas encore le temps de me lancer dans le bricolage (une maison à rénover entièrement, ça ne laisse pas le temps de toucher beaucoup à la moto…).. Bref, j’avais pas pensé à utiliser un réducteur 50/32, mais l’idée est excellente…
Pour l’étanchéité, je vais utiliser du mastic d’extérieur, du plexi fin pour protéger les ampoules des projections d’eau et cailloux, et du joint de robinetterie pour la partie qui doit rester démontable…
Je reviendrais poster mes commentaires après, avec une ou deux photos (si tu veux…)…
Au passage, message d’un autre informaticien qui est un peu « dans le web » : site sympa, sans fioriture inutile comme trop souvent… Bravo ! (en même temps, c’est un vrai métier, aussi !)

Vincent Robic 29/10/2015

Salut !

Je rebondis sur tes remarques pour vous faire retour étanchéité/durabilité après un an et demi et 25 000km.

Dans ce montage, le bouchon vissable à l’arrière est collé, sans quoi il se dévisserait. Pas besoin de joint ici. Pour le reste : lorsqu’il pleut fort, de l’eau s’infiltre dans l’ampoule car je n’ai pas prévu de plexi fin (un couvercle de barquette alimentaire). Heureusement, ça sèche en une heure de route. Les ampoules sont en plastique, et sont restées en très bon état. J’ai enroulé du scotch d’électricien entre le morceau de coude (qui contient l’ampoule) et la réduction 50/32 pour améliorer l’étanchéité. Mais avec le temps, le scotch a perdu sa souplesse et je ne peux plus facilement ouvrir le feu…

Tes photos seront les bienvenues. Si le montage est soigneux ou apporte une nouveauté, je pourrai les ajouter à l’article.

Merci pour ton commentaire à propos du site. Je l’ai voulu sobre et efficace ! Il a fallu poser les bases du design sur papier, pas si évident quand on est développeur. :-)

Fab 03/11/2015

Je tombe à l’instant sur l’article, moi qui cherchais un moyen d’être vue pour une circulation sur périph parisien, je suis servi. Retours sur expérience prochainement. Un grand merci en tout cas pour le soins apporté à toutes ces infos, et la beauté du site web (je suis dedans aussi ^^)

titi 28/12/2015

En grand bravo au bricoleur, je fait pas mieux !
Hélas je crois bien comme pour tout en france , il y a une réglementation tres stricte.
Donc pas homologué ! dommage car il y aurait tellementde chose à améliorer et bricoler sur une moto ! en plus on va passer au controle technique comme pour les voitures. De quoi tuer les idées des bidoulleurs et bricoleurs ! On the road again à tous !!!

Vincent Robic 28/12/2015

Merci ! C’est vrai, j’y pensais au début. Mais j’ai dû prendre deux appels de phare (de nuit) depuis l’écriture de cet article il y a bientôt deux ans, et les flics ne m’ont jamais arrêté. Par contre j’imagine que ça a attiré l’œil de plus d’un automobiliste puisqu’on n’a plus jamais déboîté sur moi, on ne m’a plus jamais coupé la route en interfile.

Le jour où le contrôle technique sera mis en place, ce sera vite fait à démonter… et à réinstaller ensuite ! Puisque c’est visiblement toléré, je prends volontiers le risque. Il n’y a pas de quoi être pendu, et ce jour là l’amende vaudra bien les dizaines de « vous êtes mort ? désolé, je ne vous avais pas vu » que ces feux m’auront évité. Et peut-être même que je tomberai sur un flic compréhensif ; il n’aura que ça à redire.

A bientôt !

Sylvain 12/01/2016

Bonjour et merci pour cet excellent article !!

J’étais justement en train de regarder des produits tout fait de ce type mais ça coute super cher car je trouve que mon XTX 660 manque cruellement de puissance et de visibilité la nuit.

Je vais donc m’atteler à la création ce ces petits phares.

Seule petite interrogation, le raccordement au réseau électrique de la moto nécessite t-il des relais (ou autre) supplémentaire ou un simple +12v (avant ou après contact… c’est à chacun de voir) suffit t-il ?
Merci

Vincent Robic 12/01/2016

Bonjour Sylvain. Avec un relais c’est toujours mieux, mais pour deux ampoules de 3 ou 5W, en pratique on peut s’en passer. Il faudra quand même un fusible (le plus petit possible) pour éviter d’endommager le faisceau de la moto en cas de problème. Au départ, je n’avais pas utilisé de relais, mais j’en ai rajouté un le jour où j’ai installé les poignées chauffantes, voir la partie « Raccordement électrique » du post sur le montage des poignées.

francis 31/01/2016

Bonjour, merci Vincent, grâce à toi j’ai réalisé ce montage sur ma Versys 1000 en m’inspirant de ta réalisation et de celle de Berna12. Les photos sont en diaporama sur le site de Bernard.
http://berna12.over-blog.com/article-phare-additionnel-a-led-111455324.html

GERARD 13/02/2016

bonjour a tous,
très beau travail je vais me faire les mêmes.
pour l’étanchéité, personne n’a essayé un joint torique entre l’ampoule et l’épaulement du pvc de 50 ?

Berna12 24/06/2016

Bonjour GÉRARD
Pour le joint torique regarde la! http://berna12.over-blog.com/article-phare-additionnel-a-led-111455324.html
@+
Bernard

Alain69 15/12/2016

Joli montage. Pour la colle, soit employer de la colle PVC de plomberie, mais attention, ça soue littéralement le plastique, soit de la colle MS Polymère qui filtre bien les vibrations et assure l’étanchéité.
Je vais monter des phares à base de leds MK-R, très puissants (2500 Lulens) mais dimmables (c’est à dire avec un variateur). Le tout sera monté sur une Africa Twin pour le TT, car ça nous arrive de rouler la nuit.
Merci,
Alain

Jacquet 13/07/2018

Bonjour je voudrais savoir un petit renseignement car j ai un sabot sur mon 1400 gsx avec des spot halogène et est ce que je peut mettre de spot à led merci

Vincent Robic 14/07/2018

Des LED en 12V se brancheront sans modification.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée sur le site.