do it yourself!

La mécanique et le bricolage pour les esprits curieux.

Réglage du jeu aux soupapes Honda NC700X

Le réglage du jeu aux soupapes exige la dépose du radiateur. On en profitera pour remplacer le liquide de refroidissement, puisqu’il est préconisé de le faire tous les deux ans. Vous verrez que ce n’est pas du luxe !

Cette procédure détaillée est découpée en trois étapes : démontage, réglage, remontage. Elle est le condensé de plusieurs sources d’information :

Tout travail à l’intérieur du moteur exige de travailler dans un endroit propre et sans poussière. Dans notre cas, le moteur devra également être froid (moins de 35°C) et la moto placée soit sur sa béquille centrale, soit sur une béquille d’atelier.

Matériel

  • environ 1,5L de liquide de refroidissement
  • un petit entonnoir
  • quelques gouttes d’huile moteur pour lubrifier les joints
  • une clé dynamométrique avec des embouts 10 mm hexagonal et 6mm BTR
  • une clé à pipe de 17mm
  • des clés plates de 10 et 14mm
  • des clés BTR de 5, 6 et 10mm
  • une petite pince et un petit tournevis
  • des tournevis plat et cruciforme
  • des cales d’épaisseur
  • une rondelle d’étanchéité référence 90430-PD6-003 chez Honda
  • des rilsans

Démontage

Le démontage se décompose en deux étapes principales : la dépose du radiateur, et l’ouverture du moteur.

Démontage du radiateur

On commence par le plus simple : le démontage du sabot. Il est fixé par une vis BTR à tête de 5mm de chaque côté, ainsi que par quatre clips plastique : deux sur les côtés (partie noire) et deux à l’avant (partie grise). On commence par enlever les vis, puis on tire pour déclipser les côtés et on sort le sabot par l’avant en tirant une nouvelle fois.

1

Avant de pouvoir démonter le radiateur, il faut le vider de son liquide de refroidissement. Dévisser le bouchon après avoir ôté la vis cruciforme.

2

Placer un seau ou une bassine sous cette grosse durit, puis la desserrer (clé de 6mm ou tournevis cruciforme).

3

Pas de panique, rien ne coulera tant qu’elle n’aura pas été déboîtée. Fixer la durit au cadre de façon à ne pas être gêné pour la suite.

4

Le radiateur est vide mais il reste encore du liquide dans le circuit de refroidissement. Placer le seau sous la vis de vidange du circuit, avant de la desserrer. Elle se situe sur l’avant des cylindres, sous les bougies.

5

Cette vis est montée avec une rondelle de cuivre (joint d’étanchéité référence 90430-PD6-003 chez Honda), veillez à ne pas l’abimer. L’idéal serait de remplacer cette rondelle au remontage.

6

On termine la vidange par le réservoir de liquide de refroidissement. Libérer le fil de la sonde lambda, la durit de trop-plein puis dévisser le réservoir à l’aide d’une clé de 10mm. Il est fixé par l’avant à côté du bouchon de remplissage. Tirer ensuite le réservoir vers l’avant pour avoir accès à la durit du siphon, branchée au point le plus bas. Placer le seau en dessous puis la débrancher.

7

On dépose ensuite le réservoir.

Mon liquide de refroidissement avait trois ans et bientôt 40 000km. Vu sa couleur, son remplacement est bienvenu ! Le circuit étant vide, on peut procéder à la dépose du radiateur. Débrancher les deux durits à côté du bouchon de remplissage.

8

9

Démonter le support du radiateur à l’aide d’une clé de 10mm. Le radiateur est encore maintenu par le haut.

10

Puis retirer la vis de sa fixation haute.

11

À ce stade, le radiateur tient encore en place. Avant de continuer, protéger le garde-boue car le radiateur va être manipulé et pourrait tomber dessus.

Pour sortir le radiateur, il faut le faire coulisser dans ses silent-blocs vers la gauche de la moto (lorsqu’on se trouve assis dessus). Une fois déboîté, il sera suspendu par :

  • le câble d’alimentation du ventilateur
  • le fil des bougies d’allumage
  • le tuyau reniflard du filtre à air

Ces trois éléments sont clipsés au chassis du ventilateur, lui-même solidaire du radiateur. Ici, deux techniques pour libérer le radiateur. Des doigts de fée vous permettront de déclipser ces trois éléments sans abîmer les clips. N’ayant malheureusement pas de fée à la maison, j’ai dû désolidariser le ventilateur du radiateur. Tout en maintenant le radiateur pour ne pas qu’il tombe, on dévisse donc les trois vis à tête de 10mm.

12

On dispose maintenant de suffisamment de place pour débrancher le ventilateur et déclipser les trois éléments :

13

Les pièces du circuit de refroidissement démontées :

14

La prochaine étape consiste à ôter le couvre culasse, également appelé cache-culbuteurs.

Ouverture du moteur

Débrancher la durit de réaspiration des vapeurs d’huile :

16

Retirer les trois vis à tête BTR de 6mm. Chacune d’elle est montée avec un joint, à conserver.

15

Quelques précautions à prendre : maintenir le couvre culasse au moment d’ôter les vis et veiller à ne pas abîmer son joint.

Une fois retiré, le couvre culasse laisse apparaître l’arbre à cames, les 8 culbuteurs et la chaîne de distribution (à gauche sur la photo).

17

Pour trouver le PMH de chaque cylindre (nous y reviendrons plus tard) et procéder au réglage du jeu aux soupapes, il faut encore retirer trois caches. Ils sont montés avec des joints toriques qu’il ne faut pas abîmer, au risque de devoir les remplacer.

  • un cache à l’extrêmité gauche du vilebrequin, avec une clé hexagonale de 10mm
  • un autre sur le pourtour du rotor d’allumage, avec une clé hexagonale de 6mm

18

19

Le dernier cache se trouve du côté droit de la moto, en bout d’arbre à cames. Il est en plastique et doit être dévissé avec une clé plate de 14mm.

20

Placer les éléments démontés sur une surface propre, de façon à ne rien perdre ou abîmer.

21

La moto a désormais les tripes à l’air. Certains conseillent de boucher les orifices de communication avec le bas-moteur à l’aide d’un chiffon non pelucheux.

22

23

Réglage du jeu aux soupapes

Le réglage se fait sur chaque cylindre, l’un après l’autre. Il se fait au PMH du piston, qui correspond à sa position la plus haute dans le cylindre. C’est le point infiniment précis où le piston ne descend ni ne monte.

Ce point correspond à une certaine rotation du vilebrequin et est repéré sur le rotor d’allumage.

Recherche du Point Mort Haut (PMH)

A l’aide d’une clé à pipe de 17mm, tourner le vilebrequin dans le sens de rotation du moteur, c’est à dire antihoraire lorsque vous êtes devant le carter d’allumage, du côté gauche de la moto. Le but est d’aligner le repère avec l’encoche sur la cloche du rotor, comme indiqué sur la partie gauche du schéma ci-dessous (ne pas tenir compte de la partie droite à ce stade).

Repères Selon que vous travaillez sur le cylindre n°1 ou 2, il vous faudra aligner respectivement les repères 1T ou 2T. Du point de vue du pilote assis sur la moto, le cylindre n°1 est celui de gauche (côté sélecteur de vitesses), et le n°2 est à droite (côté frein arrière).

Pour tourner le vilebrequin, préférer un outil d’un seul tenant comme une clé à pipe, plutôt qu’une clé à cliquet de mauvaise qualité. Ceci vous donnera un meilleur feeling et plus de précision pour aligner correctement le repère.

Si vous tournez trop vite et dépassez le repère, vous pourrez revenir en arrière en tournant dans le sens horaire, mais il faudra — idéalement — venir trouver le repère dans un mouvement de rotation antihoraire. Pourquoi ? Car la chaîne de distribution qui relie le vilebrequin à l’arbre à cames doit être mise en tension dans le sens de rotation du moteur. C’est d’autant plus important que la chaîne de distribution est usée.

Dans cet exemple, je travaille sur le cylindre n°2.

24

Repères Une fois ce premier repère aligné, on passe du côté droit de la moto. On va aligner un second repère, au niveau de l’arbre à cames. Il s’agit de vérifier que le numéro du cylindre sur lequel on travaille est bien aligné avec le repère du bas, comme indiqué sur la partie droite du schéma ci-contre.

Certains manuels d’atelier circulant sur internet indiquent d’aligner le numéro du cylindre sur le repère du haut, c’est une erreur : cf. pages 3 et 4 de ce sujet.

Si le numéro du cylindre pointe vers le repère du haut, ce n’est pas bon, vous avez un tour de décalage. Il vous suffit de tourner le vilebrequin de 360° dans le sens contraire des aiguilles d’une montre (un tour complet) et réaligner le premier repère.

25

Si le premier repère est aligné (celui du rotor d’allumage) mais que le second ne l’est pas (celui de l’arbre à cames), votre chaîne de distribution est probablement détendue ou usée. Vous remarquerez sur la photo ci-dessus qu’on a une certaine marge pour l’alignement du second repère, apparemment plus importante pour le cylindre n°2 que pour le n°1.

Le moteur étant calé à 270°, pour trouver le repère 2T à partir du repère 1T, il faut tourner le vilebrequin de 3/4 de tour (soit 270°) dans le sens antihoraire. Mais on peut tout aussi bien y aller à tâtons, l’important étant de finir par aligner les repères.

Mesure et réglage du jeu

Passons à la mesure du jeu de fonctionnement. Elle se prend entre le culbuteur et la queue de la soupape, à l’aide de cales d’épaisseur.

28

Tableau des jeux de fonctionnement recommandés
Soupapes Jeu Tolérance
admission 0,17mm ±0,02mm
échappement 0,28mm ±0,02mm

Les soupapes d’échappement sont celles du côté de l’échappement (vers l’avant de la moto) tandis que les soupapes d’admission sont du côté du carburateur/injection (vers l’arrière de la moto).

Plusieurs façons de mesurer un jeu de 0,17mm en tenant compte de la tolérance de 0,15 à 0,19mm :

  • plaquer une cale de 0,10mm contre une autre de 0,07mm : l’outil doit coulisser légèrement gras entre le culbuteur et la queue de soupape
  • avec une cale de 0,20mm : l’outil ne doit tout juste pas passer car hors tolérance
  • avec une cale de 0,15mm : l’outil doit coulisser facilement car limite basse de tolérance

Pour un jeu de 0,28mm, soit une tolérance de 0,26 à 0,30mm :

  • plaquer une cale de 0,20mm contre une autre de 0,08mm : l’outil doit coulisser légèrement gras
  • avec une cale de 30mm : l’outil doit être serré car limite haute de tolérance
  • avec une cale de 25mm : l’outil doit être libre car au delà de la tolérance basse

Gardez en tête que l’idéal c’est de coulisser légèrement gras. Vous l’aurez compris, tout est question de feeling. Les cales d’épaisseur portent d’ailleurs bien mieux leur nom chez les anglais : feeler gauge. N’hésitez pas à refaire plusieurs fois une même mesure, en comparant d’une soupape à l’autre.

Il peut être pratique d’avoir plusieurs jeux de cales de différentes épaisseurs. J’ai par exemple la chance d’avoir des cales de 0,07 et 0,08mm. On peut les trouver en grande surface dans les bazars à 2€, ou dans certains centres auto. Les jeux de cales des magasins d’outillage professionnel ne proposent souvent que des paliers de 0,05mm.

Si une soupape nécessite un ajustement, débloquer l’écrou de 10mm tout en le maintenant à l’aide d’un tournevis plat.

26

Le réglage à proprement parler se fait sur la vis centrale comme suit :

  • dévisser pour augmenter le jeu
  • visser pour réduire le jeu

L’effet est très sensible, un 8ème de tour suffit à récupérer ~0,02mm. Procéder petit à petit, en resserrant légèrement l’écrou entre chaque mesure. Pour ne pas fausser le réglage, la vis centrale doit être maintenue tout en resserrant l’écrou. On ne bloquera les écrous qu’une fois toutes les soupapes réglées, juste avant de remettre le couvre culasse.

27

Une fois les quatre soupapes du cylindre réglées, bloquer les écrous des culbuteurs à 1,4Kg.m. Comme d’habitude, un tableau récapitulatif de tous les couples de serrage est présent en bas de page.

Recommencer la recherche des repères et les réglages sur le second cylindre. Une fois les écrous serrés, effectuer une nouvelle mesure des soupapes des deux cylindres. J’insiste sur ce point mais avec la pratique, peut-être votre feeling a-t-il changé ? C’est le moment ou jamais !

Remontage

Le remontage s’opère en trois étapes. D’abord la fermeture du moteur, avant la pose et le remplissage du radiateur.

Fermeture du moteur

Remettre en place le cache de l’arbre à cames, qui doit être serré à 0,4Kg.m. Lorsque le moteur est dans le cadre, il n’y a pas la place d’utiliser une clé dynamométrique, mais il existe une astuce pour obtenir un couple de serrage équivalent :

  • insérer une cale de 0,10mm derrière le cache
  • serrer la cale au contact
  • enlever la cale
  • serrer le cache de 30° supplémentaires (la taille d’une encoche, voir photo)

30

Je ne le préciserai plus dans la suite de la procédure, mais tous les joints en caoutchouc ainsi que leurs portées devront être nettoyés et huilés à l’huile moteur avant leur remontage.

29

Reposer le couvre culasse et placer les trois joints en respectant leur sens de montage (inscription UP sur le dessus) :

32

Visser les trois vis correspondantes à la main de façon à pouvoir centrer le couvre culasse, puis les serrer à 1,0Kg.m.

33

Rebrancher la durit de recyclage des vapeurs d’huile.

34

Visser les caches du carter d’allumage, en huilant les joints toriques et en graissant les filetages. Serrer le plus petit des deux caches à 1,0Kg.m et le plus gros à 1,5Kg.m.

35

Le moteur est refermé, on va maintenant remonter le circuit de refroidissement.

Remontage du circuit de refroidissement

Remonter la vis de purge, si possible avec une rondelle cuivrée neuve. Cette vis n’a qu’un rôle de bouchon, ne pas la serrer trop fort.

36

Le réservoir de liquide de refroidissement peut contenir des dépôts, le nettoyer au liquide vaisselle.

37

Le remontage s’opère dans le sens inverse du démontage, avec quelques remarques cependant :

  • il est plus facile de le remonter sans son bouchon
  • ne pas oublier d’y réattacher le fil de la sonde lambda
  • s’assurer du passage intelligent des câbles et durits : la durit de trop plein doit par exemple se trouver du côté extérieur de la moto

38

39

Avant de remonter le radiateur, il convient de le débarasser des insectes et cailloux (à l’air comprimé), et de redresser ses ailettes endommagées à l’aide d’un tournevis fin.

40

Rebrancher le ventilateur, reclipser son connecteur d’alimentation, le tuyau reniflard et le fil des bougies. Fixer ensuite le ventilateur sur le radiateur, et serrer les trois vis. Honda recommande un serrage à 0,9Kg.m mais je ne saurais que conseiller de serrer plus modérément.

41

Glisser le radiateur dans ses silent-blocs et installer la vis à tête de 10mm sans toutefois la bloquer. Le radiateur doit pouvoir osciller légèrement pour mieux positionner son support bas.

42

Remonter le support en veillant à positionner correctement la butée. Le serrer modérément, ainsi que la vis du support haut.

43

Serrage duritsReconnecter les trois durits du radiateur, en serrant les colliers comme indiqué ci-contre.

Remplissage du radiateur

Nous allons remplir le circuit de refroidissement. Les niveaux se contrôlent sur une surface plane, la moto de niveau.

Remplir le radiateur de liquide de refroidissement neuf jusqu’au col intérieur du goulot, sans remettre le bouchon. Remplir ensuite le réservoir jusqu’au repère MAX, sans le refermer.

44

Purger l’air du circuit comme suit :

  • se placer au point mort
  • démarrer le moteur et le laisser chauffer 2 à 3 minutes : en chauffant, l’air va s’expandre et faire monter le niveau du liquide (le radiateur peut déborder)
  • donner 3 ou 4 coups d’accélérateur : des bulles d’air vont sortir par le goulot du radiateur
  • arrêter le moteur
  • faire l’appoint de liquide dans le radiateur et le réservoir, puis les refermer

Vérifier qu’il n’y a aucune fuite puis remonter le sabot.

 

Tableau des couples de serrage
Vis/écrou Couple en Kg.m
écrous de culbuteurs 1,4
vis du couvre culasse (x3) 1,0
cache du repère en bout d’arbre à cames 0,4
cache du repère du rotor d’allumage 1,0
cache en bout de vilebrequin 1,5
vis du chassis du ventilateur (x3) 0,9

Publié le 11/02/2015
dans la catégorie do it yourself!.
Dernière mise à jour le 09/08/2018.

Tags : méca moto nc700 tuto

16 commentaires

pif 11/02/2015

Excellent tuto, bravo !!! Je m’en inspirerai nécessairement lorsque mon tour sera venu.

Tournesol42 15/02/2015

excellent ! mille mercis !

gattoni 30/04/2015

bonjour, j aimerai savoir a combien de kms il faut reglé les culbuteurs, merci d avance

Vincent Robic 30/04/2015

Bonjour,

Honda préconise une vérification tous les 24 000km, et un réglage si nécessaire.

gattoni 15/05/2015

merci beaucoup

Laurent 09/07/2015

Mille merci pour cet excellent tuto !!! C’est aussi simple que sur mes anciennes guz et bm, le refroidissement liquide en plus. Que mettre comme liquide de refroidissement ? Y en a t’il un de recommandé ?

Vincent Robic 09/07/2015

Du liquide de refroidissement voiture antigel fait parfaitement l’affaire.

christian z 11/10/2015

tres bon tuto felicitation

thierry 25/02/2016

Bonjour,
Bon tuto quand je vois le boulot pour ma transalp 650 cela sera sûrement ma prochaine moto en 750. Plus simple quand même! Cordialement V !

Laurent 05/11/2017

Salut Vincent, réglages des soupapes effectué la semaine dernière et je confirme pour les futurs lecteurs qui douteraient, le repère pour le « point mort haut » est bien celui du bas contrairement à ce qu’indique la RT169 (la boulette quand même..).
Merci Vincent et heureux de t’avoir lu avant d’acheter la RT.
A+

fred 18/11/2017

c’est du super beau boulot, propre, clair , précis!
merci et bonne route!

aidan 08/12/2017

bonjour,

ai deja fait le reglage il y a deux ans…apres 15000 km parcourus est ce encore nécessaire ? j’avais une freewind ou apres le 1e reglage cela bougeait plus qu’en penses tu ? ps : honda preconise tous les 24 000 km…

l’histoire du repere haut et bas pourrais tu faire des photos plus clairs stp…l’ai fait mais me rappelle deja plus car pas tres intuitif cette histoire bas , haut on croirait que les reperes sont au meme niveau de memoire…

merci d’avance

Eric 14/03/2018

Super tuto, photos top, aucune étape n’est sauté même si elle parait évidente. Vocabulaire compréhensible.
Donne envie de le faire soit même.
Bonne route et merci.

Thierry 02/05/2018

Je viens d’acheter un NC 700 S qui a 52000km. La révision des 48000 étant étant passée à la trappe je vais faire le contrôle du jeu des soupapes et en profiter pour remplacer les bougies. Merci Vincent pour ce précieux tuto très bien expliqué et détaillé. Y a-t-il un contrôle à effectuer (autre que visuel) sur la chaîne de distribution et son patin tendeur ? Merci d’avance.

Christian 20/10/2018

Sur un 750x est-ce que c’est la même chose est-ce que c’est compliqué à faire car honda demande 400 euros pour cette intervention sachant que je vais faire 33000 km à l’année et dernière Question combien de temps sa prend merci

Vincent Robic 08/11/2018

Je n’ai jamais bricolé sur NC 750. S’il est possible que les jeux soient différents, la procédure en elle-même doit être très proche.

Un pro doit faire ça en deux ou trois heures. Moi je bricole à mon rythme, je me souviens avoir fait ça sur un week-end, j’ai dû passer une dizaine d’heures, photos comprises.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée sur le site.